Retour de stage avec Michel ERB sensei

 

Avec un stage superbement bien guidé de la part de Michel ERB, nous avons pu revoir les bases d’une saisie en « gyaku kataté dori » et des « intentions » développées, les réactions bien souvent un peu trop formatées où votre uké devient un partenaires mono-tâches.

En effet la plupart du temps le pratiquant d’aikido ayant un peu de bouteille confond souvent l’étude pédagogique et les fondamentaux techniques, au risque que sa pratique devient une danse sans buts. Il est important de relater que l’aikido doit revenir sur les principes afin d’étudier la technique, c’est ce que l’on tente de faire chez les diablotins facétieux.

Alors quand on revient d’un tel stage c’est simplement l’envie de partager avec les amis des tatamis (je sais  je frime avec mes rimes). Au diable les critiques et comme disait le célèbre « Monseigneur De Talleyrand » : l’art de la critique est aisée, l’art de faire l’est moins ! je rajouterez : mettez-vous à la tâche !

 

 

 

En stage les plus anciens participent à la mise en forme du contenu du stage, toutefois sans s’oublier dans les échanges un peu plus physiques et dynamiques, certes tous n’y arrivent pas, à chacun ses sommets et ses objectifs.

Au retour dans notre dojo de Colmar

 

Vous pouvez toujours vous inscrire, comment faire ? Simplement en vous rendant sur la page suivante (temps de lecture 3 minutes pas plus)

https://aikido-colmar.net/inscription-aikido-colmar

 

 

Aikido Colmar Diables Rouges

 

 

Publicités