Quand on te cherche on te trouve

 

Selon cet adage qui cherche trouve, je suis « tombé » enfinpresque « tombé », du coup en aikido dire je suis tombé fait que je perds facilement de la crédibilité mais rétablissons ensemble l’axe du propos. Le hasard fait que j’ai cherché et ai trouvé ce site web sous forme de cartographie. Les clubs d’aikido sont référencés géographique ou plutôt sont géolocalisés sous forme d’un pico façon maps (d’ailleurs la source de localisation est bien google maps).

Fort utile à priori puisque suite à cette « pépite » j’ai entamé un dialogue avec le créateur, nan pas Dieu  le père mais le créateur de cette bonne idée lumineuse. Pourquoi ne pas changer la couleur et puis et survenu l’histoire d’un logo. Ça été rendu possible grâce et avec ce dialogue par courriels électronique.

Merci M. Koffler Fabrice pour ce travail

En image avant et après : le site web en question https://www.clubs-aikido.com/

 

Vous voyez c’est pas difficile « quand on me cherche on me trouve« , à bientôt sur les tatamis de l’aikido Diables Rouges Colmar.

Votre diablotin facétieux

 

https://www.facebook.com/Diablotinfacetieux
https://www.facebook.com/Diablotinfacetieux

 

Publicités