Il n’y a qu’un pas de géant certes mais un pas seulement de la philosophie de l’aïkido au comptoir du troquet local.

En tant qu’enseignant les réseaux sociaux m’on permis de lire, d’entendre et d’écouter des « tonnes » d’inepties en tous genres : « Vous faites que d’la danse les fiottes, vot’ truc est con, c’est pas du combat vot’sport, ça sert pas à s’défendre vot’aïkido« , finalement j’ai posé la question suivante : que faîtes-vous  hormis le levé de coudé (qui ressemble à une frappe éducative comme Shomen) Rien !

Toutefois je vous re-propose une vidéo « action » suite au portes ouvertes du 152° Ri  régiment les Diables Rouges

 

Je vous laisse juge de la prestation

Pour qui veut connaître l’Aïkido, seule la pratique permet d’en saisir toutes les nuances et en découvrir les effets sur la personne ; cette pratique est accessible à tous, tant pour les hommes que pour les féminines, et ce, quelle que soit la catégorie d’âge, allant des jeunes à partir de 6 ans, adolescents, juniors, adultes, seniors et grand-seniors. L’Aïkido est un art de vie.
Pour les philosophes de comptoirs il est inutile de paraphraser O’senseï, le mieux c’est de monter sur les tatamis

À bientôt sur les tatamis ou ailleurs
🙂
Publicités