Retour de stage aïkido

Samedi & dimanche avait lieu un stage d’aïkido : stage de base et perfectionnement, ce dernier était organisé par la ligue d’aïkido d’Alsace (ffaaa).

Paul Muller 7ème Dan nous a proposé plusieurs formes d’immobilisation dont une en particulier le fameux Nikkyo (aie aie aie) je vous vois grincer des dents mais en fait presque personne de ne s’est mal fait au coude (presque personne), pourquoi le coude ? Udé ? ( c’est dans le titre et udé c’est le coude).

Udé kimé gaeshi est une forme de nikkyo d’après ce que j’ai compris (seulement en mon nom et en tant qu’enseignant), sur n’importe quelle attaque il faut gérer l’épaule (visuellement) se déplacer et se placer afin de « contrôler » le coude (udé) puis le poignet. Pour faire court (et non cours) le nikkyo est d’une finesse bien étudiée qui s’avère simple et complexe à la fois.
Depuis quelques temps les formes anciennes ressurgissent par besoin d’expliquer mais aussi dans le cadre de la recherche personnelle de chaque aïkidokas. Le nikkyo corresponds à une forme précise, le udé kimé gaeshi corresponds à la même chose mais avec une pratique sur un champs plus large. L’aïkido est bien la voie de la recherche et son chemin est tortueux et long, à qui se donne la peine y trouvera son bonheur.

Merci Paul Muller pour ce stage

À bientôt sur les tatamis de l’aïkido Colmar

Publicités